FAQ

Questions fréquemment posées

Vous avez des questions, nous avons des réponses

En tant que client, vous vous posez nombre de questions sur vos assurances, et cela est bien normal et légitime. 
A travers cette page, trouvez des réponses à vos questions légitimes en assurances.
Faites votre choix parmi les sujets abordés dans les questions fréquemment posées, et si vous ne trouvez pas réponse à vos questions, vous pouvez nous la poser en utilisant le formulaire en bas de page. 

C’est un intermédiaire qui exerce ses activités de distribution en dehors de tout contrat d’agence exclusive lui imposant de placer l’ensemble de ses contrats auprès d’une compagnie d’assurance. Premièrement il est à même de vous présenter les solutions de différentes compagnies. Deuxièmement il peut les analyser avec vous par rapport à vos besoins et attentes spécifiques. C’est pourquoi il peut être le bon intermédiaire entre le client et les compagnies d’assurances.

Prendre un premier rendez-vous

Prenez contact avec le courtier à qui vous souhaitez confier vos contrats. Il se chargera des modalités de transfert. Il vous demandera de signer un « avis de changement d’intermédiaire ». Lorsque ce document est complété, cela renseignera à la compagnie concernée que vous souhaitez que votre contrat soit géré à présent par le courtier choisi. Après cela votre précédent intermédiaire recevra une lettre de la compagnie pour l’avertir de votre changement. Ce dernier ne ne sera pas informé du nom de votre nouvel intermédiaire.

Je veux changer de courtier

Vous souhaitez résilier votre contrat actuel? En tant que courtier, nous nous chargeons de la résiliation de votre ancien contrat au profit du nouveau. Ainsi pas de tracasserie de votre coté, tranquillité et protection assurée!

Une offre vous intéresse et vous souhaitez résilier votre ancien contrat au profit d’un nouveau? Nous nous occuperons des démarches liées aux changements. En conclusion vous n’avez presque rien à faire.

Je valide mon offre

Nous organisons une rencontre, physique ou en ligne, afin de découvrir votre monde et faire connaissance. De quoi comprendre vos besoins et définir avec vous vos attentes. Après cela nous évaluons votre protection et fournissons des recommandations et conseils. Nous établissons ensuite un appel d’offre auprès de différentes compagnies. A la suite de quoi nous reviendrons vers vous avec des solutions et conseils que nous analyserons ensemble pour réaliser votre bulle de sécurité personnelle.

Je veux tester

Nullement. La rémunération du courtier s’appelle une commission. Elle est versée par la compagnie au courtier en fonction de son apport. En conclusion Il est rétribué en fonction des contrats réalisés.
Il n’y a pas de coût supplémentaire spécifique pour le client.

Si vous décidez de couvrir 25.000€ pour votre contenu et qu’en réalité vous possédez pour 50.000€ de contenu, vous sous-assurez votre contenu.

Sans système de protection dans votre contrat, en cas de sinistre la compagnie peut appliquer une proportion entre le montant que vous auriez du assurer et le montant que vous avez assuré réellement, c’est-à-dire ici 50%.

En cas de dommage, même partiel, si la compagnie doit indemniser un montant de 5.000€ pour le contenu, elle appliquera cette proportion, et vous ne percevrez que 2.500 € dans le cas d’une sous assurance de 50% constatée.

Ce document communément utilisé dans le courtage en assurance, vous permet, en tant que client, de confier la gestion d’un contrat existant auprès d’une compagnie d’assurance, à l’intermédiaire (courtier) de votre choix.
Il permet à l’intermédiaire que vous désignez de recevoir une copie de votre police et d’accéder à sa gestion.

Par mesure de confidentialité, l’ancien intermédiaire sera informé par la compagnie d’assurance, qu’il n’est plus intermédiaire pour cette police d’assurance, sans lui divulguer le nom du nouvel intermédiaire choisi.
Ce document ne génère pas de frais supplémentaires ou de modification de votre police.

Un locataire est responsable lorsque l’immeuble loué est endommagé ou détruit à la suite d’un incendie.

Les articles 1732, 1733 et 1735 du Code civil règlent le régime de la responsabilité contractuelle du locataire. Le locataire avisé veillera à souscrire une assurance RC locative. Si le propriétaire et le locataire souscrivent chacun une assurance incendie, il n’y aura pas nécessairement double couverture : l’assurance incendie du propriétaire couvre son bien contre tous les risques qui ne tombent pas sous le couvert des articles 1732, 1733 et 1735 du Code civil (assurance de chose). L’assurance incendie du locataire est davantage une assurance de responsabilité.

La maitrise de la couverture souscrite par le locataire n’est pas évidente pour un propriétaire. Il est donc possible de prévoir dans le contrat, un abandon de recours envers le locataire.
Cet abandon de recours permet à la compagnie d’assurance du propriétaire de prendre en charge l’entièreté du sinistre sans recours envers le locataire même si celui-ci est responsable du dommage (sauf faits intentionnels).

Dans une telle situation, il renonce à poursuivre le locataire qui serait tenu responsable d’un incendie par négligence. Le locataire est alors automatiquement couvert par l’assurance incendie du bailleur.

Cela permet d’éviter différentes réunions d’expertises pour tenter de fixer les responsabilité, et ensuite de fixer les indemnités.
L’abandon de recours, c’est la tranquillité du propriétaire qui peut rapidement reconstruire son bien afin d’éviter un vide locatif.
Attention, le locataire reste tenu de couvrir ses propres biens matériels, et sa responsabilité à l’égard des dommages causés aux tiers (voisins…)Le locataire sera toujours présumé responsable du dommage, à lui de prouver le contraire.


  • Il est conseillé d’annexer les conditions de la police incendie au contrat de bail. Le locataire est couvert sur base des conditions générales et particulières de l’assureur incendie du bailleur (pas de couverture en cas de faute lourde, faute intentionnelle, fraude,…)
  • Si la clause n’est pas reprise dans l’assurance incendie mais uniquement dans le contrat de bail, elle n’est pas opposable à l’assureur incendie.
  • De son côté, le locataire doit évidemment veiller à souscrire une assurance pour couvrir ses propres biens et sa responsabilité à l’égard des tiers et des voisins (la clause abandon de recours ne couvre pas ces risques-là). Il est donc conseillé au locataire de souscrire une assurance pour son contenu (mobilier, affaires personnelles) afin qu’il dispose de la garantie recours des tiers.

« Jeune conducteur : tu conduis ta voiture, tu l’assures » tel est le slogan de Feprabel, union des courtiers.
Il n’est pas rare de voir des jeunes conducteurs vouloir assurer leur véhicule au nom de leurs parents pour éviter de devoir payer un montant de prime plus important pendant les premières années de conduite.
Ceci constitue une fausse déclaration. Si la compagnie s’en rend compte avant un accident, elle proposera au jeune conducteur une adaptation du contrat.
Si par contre la compagnie l’apprend après un accident, la loi prévoit la nullité du contrat. La compagnie exige le remboursement de ses débours (droit de recours).
Dans ce cas, l’addition est souvent très lourde…
Contactez-nous, et nous trouverons ensemble la meilleure solution selon votre cas.

Visionnez une vidéo ludique réalisée par Gui’Home

Votre bonus malus va descendre crescendo en fonction des années de conduite sans accident en tort et de votre contrat.
Nous pouvons rechercher la meilleure solution selon votre cas.
Vous êtes débutant ? Prévoyez un véhicule d’une petite cylindrée avec une puissance limitée et à un prix modeste. Vous paierez moins de taxes, de carburant et d’assurances.

Si le dommage dépasse le montant de la franchise, celle-ci n’est pas à supporter par l’assuré, elle n’est pas déduite de l’indemnité.
Ex : si nous considérons que la franchise est de 310€ et que le dommage chiffré par l’expert de la compagnie s’élève à 650€, la franchise ne sera pas déduite et la compagnie vous indemnisera pour 650€.

nb: certaines franchise anglaises sont conditionnées, il faut dépasser un seuil de 1100€ de dommages pour en bénéficier (cas d’AG Insurance)

Vous avez une question restée sans réponse dans les questions fréquemment posées? Ecrivez-nous.

Vous souhaitez être recontacté?

Vision
Les secrets de votre courtier dans votre courrier

Recevez notre magazine truffé d'astuces en priorité et épatez vos voisins.

Ces informations vous sont offertes sans aucun frais.